Accueil Dernières minutes L'International Un juge libanais impose une interdiction de voyager au gouverneur de la...

Un juge libanais impose une interdiction de voyager au gouverneur de la banque centrale.

38
0

Paris :, 12 janv. (Cinktank.com) –

Un juge libanais a ordonné l’interdiction de voyager pour le gouverneur de la Banque centrale, Riad Salamé, à la suite d’un procès intenté contre lui par un groupe de militants pour corruption présumée.

Le juge Ghaza Aoun a ordonné à la Sûreté générale d’empêcher Salamé de quitter le pays par voie terrestre, maritime ou aérienne en raison des « exigences judiciaires » et des « preuves dans les enquêtes préliminaires », a rapporté le portail d’information libanais Naharnet.

Salame fait l’objet d’enquêtes judiciaires en France et en Suisse, entre autres pays, pour des soupçons de blanchiment d’argent et d’enrichissement illicite, qu’il a rejetés comme étant infondés et liés à des « motifs politiques ».

« Je suis prêt à coopérer avec toutes les enquêtes », a-t-il déclaré récemment, avant de souligner que les accusations sont fondées sur des « preuves fabriquées » pour faire croire qu’il a « pris tout l’argent du Liban et l’a mis dans sa poche ».

M. Salame a été largement critiqué pour le rôle de la banque centrale dans le contexte de la grave crise économique et financière que traverse le pays, mais il a rejeté ces accusations et a pointé du doigt les actions des différents partis politiques et leur impact sur l’économie.

La décision du procureur intervient à un moment critique pour l’économie libanaise, dont la monnaie s’effondre dans une crise qui a conduit la Banque mondiale à déclarer en juin 2021 que cette dernière est l’une des pires enregistrées au niveau mondial depuis le milieu du XIXe siècle, avec une chute drastique de près de 40 % du PIB par habitant depuis 2018.

Selon les estimations, les pertes de la banque centrale se situent entre 50 et 60 milliards de dollars. Le Fonds monétaire international (FMI) a proposé son aide, bien que la crise politique et l’absence de réunions gouvernementales aient empêché les contacts pour parvenir à un accord.

Article précédentUS Women’s Open, le record des prix en argent
Article suivantLa livre numérique pourrait nuire à la stabilité financière et à la protection de la vie privée, avertissent les législateurs britanniques.