Accueil Dernières minutes L'International Un tribunal russe déclare l’opposant Alexei Navalni coupable de fraude et d’outrage...

Un tribunal russe déclare l’opposant Alexei Navalni coupable de fraude et d’outrage à la cour.

78
0

Archive - Alexei Navalni lors d'une manifestation.

Archive – Alexei Navalni lors d’une manifestation. – CELESTINO ARCE LAVIN / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

Suivez en direct la guerre en Ukraine

Paris :, 22 (Cinktank.com)

Mardi, un tribunal russe a déclaré l’opposant Alexei Navalni coupable de fraude, des accusations pour lesquelles le bureau du procureur a requis une peine de treize ans de prison à son encontre, ce qui prolongerait le temps qu’il devra passer derrière les barreaux.

« Navalni a commis une fraude, c’est-à-dire qu’il a volé les biens d’autrui par la tromperie et l’abus de confiance », a déclaré la juge Margarita Kotova du tribunal de Lefortovo à Moscou lors de la lecture du verdict.

Le tribunal a déclaré que le leader de l’opposition était responsable de quatre cas de fraude à grande échelle à son encontre, et a également déclaré Navalni coupable des accusations d’outrage au tribunal portées contre lui, a rapporté l’agence de presse russe Interfax.

Lire aussi:   La France demandera à la CE d'ouvrir une procédure contre Londres si elle ne répond pas à son ultimatum sur la pêche

Le parquet russe a requis la semaine dernière une peine de treize ans de prison, assortie d’une amende de 1,2 million de roubles (9 500 euros au taux de change actuel), en raison de la dangerosité qu’il attribue à Navalni, qu’il accuse d’avoir monté un système frauduleux en collaboration avec son entourage et par l’intermédiaire de ses principales organisations.

Navalni est détenu depuis son retour à Moscou en janvier 2021, après s’être remis à Berlin d’un grave empoisonnement dont il avait été victime quelques mois auparavant. La justice a ensuite décidé qu’il devait être emprisonné pour purger une peine de deux ans et demi pour fraude, prononcée en 2014.

L’opposant a également été condamné en février 2021 à payer une amende de 850 000 roubles (environ 9 500 €) pour une affaire de diffamation à l’encontre d’un vétéran de la Seconde Guerre mondiale (1941-1945) dans un message posté sur le réseau social Twitter en juin 2020.

Lire aussi:   Zelensky rapporte le sauvetage de près de 35 000 personnes à travers les couloirs humanitaires

L’objet de la calomnie était un vétéran de l’Armée rouge et guérillero biélorusse de 94 ans, Ignat Artemenko, que Navalni a qualifié de « laquais corrompu » et de « traître », bien que l’amende n’affecte pas la peine prononcée à son encontre en 2014 et pour laquelle il est actuellement en prison.

652302.1.260.149.20220322085928

Vidéo de l'actualité


Article précédentLouis van Gaal a été testé positif au coronavirus
Article suivantDe Jaisalmer à Auli, des escapades à petit budget en Inde