Accueil Dernières minutes Xavi : « Le Barça que je veux et le Barça que j’ai...

Xavi : « Le Barça que je veux et le Barça que j’ai vécu arrive ».

37
0

BARCELONE, 22 déc. (Cinktank.com) –

L’entraîneur du FC Barcelona, Xavi Hernandez, a déclaré que même s’il est parti avec des regrets et « insatisfait » du match nul contre Séville au Sánchez-Pizjuán, le match était « très bon » et il a vu un Barça qui est « proche » de celui qu’il veut voir.

« Je pars insatisfait, mais demain je penserai que nous avons bien joué et que l’image du banc est très bonne. Le Barça que je veux arrive, protagoniste, courageux et offensif. Celle que j’ai vécue. C’est la bonne voie », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse.

Xavi a déclaré qu’il était parti avec un « sentiment aigre-doux ». « L’image de l’équipe est bonne et le jeu est plutôt bon, même s’il faut comprendre ce que chaque moment exige. Avec un joueur de plus, il faut être plus patient, le déplacer d’un côté à l’autre. Le jour contre Elche nous avons joué dans l’espace, aujourd’hui nous avons eu du mal. Il s’agit d’insister car nous sommes sur la bonne voie », a-t-il déclaré.

« Cela me pèse de ne pas gagner, pour être honnête. J’ai le sentiment que ce sera difficile de gagner, je pense que nous aurions dû gagner et d’autant plus que nous avons eu des minutes contre 10 joueurs. Ils savaient comment ralentir le jeu, le refroidir, avec des fautes, et c’est une façon de se battre de la part d’une équipe très expérimentée qui sait ce qu’elle fait, et tactiquement ils étaient bons », a-t-il dit à propos de Séville.

« Le point négatif est que nous n’avons pris qu’un point. Nous avions une occasion en or de terminer l’année en Ligue des champions et nous l’avons perdue, car nous avions la victoire. C’est dommage, pour être honnête, de ne pas repartir avec cet arrière-goût parfait dans la bouche. Nous devons insister car nous sommes sur la bonne voie », a répété l’entraîneur blaugrana.

Pour l’homme de Terrassa, le match a été bon. « La première moitié est très bonne. Et il y a des moments à Villarreal ou à Pampelune qui étaient très bons. Il s’agit de générer tout cela pendant 90 minutes, et d’être capable d’insister et de récupérer. Contre Séville, une équipe de haut niveau, l’équipe a tout donné et a très bien joué, ce qui est dommage c’est le point et le goût aigre-doux », a-t-il conclu.

En outre, il a nié que l’équipe manque d’objectifs. « Je ne pense pas que ce soit un problème de but, il s’agit plutôt de comprendre le jeu et d’avoir plus de maturité sur ce que le jeu exige. Nous les avons avertis depuis le banc, mais il manque des choses comme une plus grande élaboration en attaque. Si le poteau d’Ousmane rentre, nous parlerions d’un grand match. Sincèrement et honnêtement, nous étions meilleurs et nous méritions plus », a-t-il ajouté.

Article précédentAmrapali Gan est le nouveau PDG d’OnlyFans, Tim Stokely ayant démissionné
Article suivantL’UE renouvelle sa stratégie sur les processus de désarmement pour la rendre « plus flexible et réaliste »